Le content spinning : de quoi s’agit-il ?

content-spinning
5 (100%) 30 votes

Rédiger du contenu prend du temps (en plus d’exiger de réelles compétences). C’est pourquoi de nombreuses techniques ont été mises au point pour « industrialiser » la production de contenu et aller plus vite, notamment le content spinning.

Qu’est ce que le content spinning?

Le principe consiste à produire des textes uniques en se faisant aider par un logiciel.Pour se faire, il suffit de placer entre accolades plusieurs mots (ou morceaux de phrases) séparés par un slash vertical, et le logiciel choisit aléatoirement tel ou tel mot (ou morceau de phrase) pour générer un texte.

Le content spinning nécessite donc de partir d’un premier texte agrémenté de rotations de mots et expressions : le Master Spin.

Cette {robe|jupe|veste} {rouge|bleue|noire} est {idéale|parfaite|recommandée} pour {allonger|améliorer|affiner} la {silhouette|corpulence|ligne} d’une {femme|personne|adulte}

Les résultats obtenus à partir du Master Spin sont des spuns:
– Cette robe rouge est idéale pour affiner la corpulence d’une femme
– Cette veste noire est recommandée pour allonger la silhouette d’une personne
– Cette jupe bleue est parfaite pour affiner la ligne d’une adulte
-etc.

On peut aussi jouer en spinnant des paragraphes complets comportant eux-mêmes des expressions spinnées. C’est ce qu’on appelle la spinning syntaxe (ou spintax).Plus les variations seront nombreuses, plus les textes seront distincts et exempts de contenus dupliqués et plus on pourra réaliser des textes différenciés.

Et le spintax, c’est quoi ?

La spintax est donc le format (la syntaxe) qui est utilisé par les différents logiciels de content spinning qui créent des articles « spinnés ».Il y a plusieurs formats de spintax qui dépendent du logiciel ou service que vous utilisez.

Spintax imbriqué:

La Spintax imbriquée (ou Nested Spintax en anglais) fait référence à deux ou plusieurs niveaux de spinning. Tous les services ou logiciels de content spinning ne supportent pas cette fonctionnalité.

“Le growth hacking {est l’ensemble de {techniques|manières|procédés} marketing permettant d’{accélérer|accroitre|augmenter} rapidement et significativement {la croissance (=growth)|le développement} d’une start-up | {veut littéralement dire|signifie}« pirater la croissance ».}”

Dans cet exemple, le premier niveau de spintax est souligné et le second en gras. Voici quelques exemples de résultats :


-Le growth hacking est l’ensemble de techniques marketing permettant d’accélérer rapidement et significativement la croissance d’une start-up.
-Le growth hacking veut littéralement dire “pirater la croissance”.
-Le growth hacking signifie “pirater la croissance”.

Spintax Optionnel:

Supportée par la plupart des logiciels, le spintax optionnel permet de rendre un mot ou une expression optionnel.En voici un exemple :

-Accélérer {|significativement|rapidement} la croissance.

Notez qu’il n’y a pas de mot spécifié avant la première barre vertical (plus communément appelé le pipe). Cet exemple de spintax produira les résultats suivants :

-Accélerer significativement la croissance.
-Accélerer rapidement la croissance.
-Accélerer la croissance.

Les deux format les plus communs de spintax:

Dans les exemples que nous avons utilisés précédemment, j’ai utilisé le format communément appelé “Jet” utilisé par différents logiciels de content spinning. Ce format utilise les accolades verticales {} pour délimiter les mots ou expressions à spinner, ainsi que la barre verticale | pour les séparer:

-{mot1|mot2}
-{mot1 {niveau 2|niveau deux}|mot 2}

 Le format qui est probablement le plus répandu est celui utilisant le symbole ~ pour le premier niveau de spin et la barre verticale pour le second niveau:

-{mot1~mot2}
-{mot1 [niveau 2|niveau deux]~mot 2}

Pourquoi utiliser le content spinning?

Le contenu est la base du référencement web, c’est celui-ci qui va indiquer à Google les mots clés sur lesquels vous vous positionnez, et c’est lui qui va retenir l’attention du visiteur.

On le sait, Google déteste les textes dupliqués sur plusieurs sites. Ceux-ci représentent donc potentiellement un danger lorsque l’on veut les faire indexer.

Le content spinning propose un coût imbattable et permet de remplir des sites de plusieurs dizaines, centaines de milliers ou millions de pages rapidement et sans demander des ressources financières particulièrement élevées.

Les limites du content spinning

La création de matrices complexes, pouvant générer de nombreux textes distincts, peut se faire au détriment de la qualité syntaxique de chaque texte produit.
Des textes avec des fautes d’accords ou de conjugaison, des mots en double ou des phrases inintelligibles peuvent nuire à votre image de marque, voire même à la compréhension pure et simple de vos textes. Une relecture après un spinning est indispensable.

Lorsque nous voulons écrire un master spin complexe avec des outils conventionnels, nous rencontrons généralement plusieurs problèmes douloureux :Avec la rotation multi-niveaux, on se perd rapidement entre parenthèses : {}, même avec la coloration syntaxique, il est très facile de perdre un crochet et de passer beaucoup trop de temps à essayer de le remettre au bon endroit.
Il y a constamment beaucoup de texte qui est copié et collé, donc il y a des parties en double, et si nous voulons éditer un élément, il n’y a pas de retour en arrière.
Pour faire des changements, il faut tout recommencer à zéro. Le travail de permutation, mélangeant phrases et paragraphes, doit être refait pour chaque nouveau texte. Nous ne capitalisons pas sur les modèles et les textes qui ont déjà été écrits.
Un éditeur externalisé ne peut pas gérer la filature ; en tout cas, pas la filature complexe.
C’est un travail de spécialiste, surtout pour les bons spins lisibles.

Duplication … quel taux de similarité est acceptable?

Le contenu de basse qualité, trop court, trop générique, dupliqué ou trop similaire d’une page à l’autre, fait partie des éléments qui peuvent handicaper votre progression sur la page de moteurs de recherche.On peut toujours utiliser le content spinning avec succès en 2018 – 2019, mais de façon plus subtile et qualitative qu’avant. Le but étant d’éviter le “duplicate content”.Au sein de la communauté des experts-SEO, la question “du taux de similarité acceptable par Google” est très discutée:

Selon Olivier Andrieu par exemple, le seuil est de 70%. Autrement dit, Google ne pénaliserait les pages pour duplicate content qu’à partir du moment où 70% de leur contenu est identique à celui d’une autre page.

Ce taux paraît relativement élevé et des experts en content spinning affirment que si un contenu similaire se situe c’est sur le même site, il faut essayer de rester au-dessous de 35% de similarité.Si le contenu est réparti sur plusieurs sites, il vaut mieux rester au-dessous de 20%. Ce sont les règles qui donnent des résultats absolument indiscutables.

Pour conclure, le spin est-il recommandé ou pas?

Le content spinning est une technique de black hat. Afin de répondre à cette question, comparons la “la lutte anti-dopage” contre “la lutte anti black hat” de Google:

Un sportif qui se dope se détruit lui-même, mais il oblige de plus les autres sportifs à se doper eux-mêmes, pour rester au niveau. Quelqu’un qui reste parfaitement sain a en effet très peu de chances face à des concurrents qui ont utilisé de telles substances.

Voilà ce qu’il en est pour le content spinning.

Avant que Google Panda chasse les contenus de mauvaise qualité, on pouvait trouver de nombreux textes de content spinning, aux phrases absurdes. (Voir image ci-dessous)

Actuellement, les textes produits peuvent être d’excellente qualité, selon le temps que le référenceur aura passé à affiner ces textes, en corrigeant les tournures les plus étranges. Cela signifie que le produit dopant devient indétectable donc que tout le monde doit en prendre, vu son efficacité, pour l’optimisation d’un site…

Vous n’êtes pas convaincu ? Laissez moi vous poser quelques questions :

Qui aujourd’hui aurait l’idée d’écrire un livre entièrement à la main, pour le recopier ensuite des douzaines de fois, à la main cette fois encore ? Pourtant, c’est ce qui se faisait il y a quelques siècles en arrière, et si l’on y réfléchit bien, le caractère révolutionnaire du content spinning est semblable à celui qu’eût l’imprimerie ou l’ordinateur…

Le content spinning est un outil efficace pour gagner du temps. Il ne sert pas à remplacer l’humain, mais à faciliter son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *