L’art de Googler

Camille Perois
5 (100%) 9 votes

Google est le moteur de recherche le plus populaire au monde. Pourtant, la majorité des gens ne savent pas comment l’utiliser à son plein potentiel.
De nombreuses astuces de recherche Google existent et permettent d’optimiser vos pages de résultats.

Si vous rêvez de devenir une ceinture noire en recherche Google, cet article vous apprendra à noter des mots-clefs accompagnés de différents symboles, comme s’il y avait un mot de passe secret pour accéder à un niveau supérieur du moteur de recherche.

Utiliser les symboles pour affiner vos recherches

La plupart des symboles ne sont pas pris en compte par le moteur de recherche, mais certains font exceptions.

Par exemple Google est capable de faire des calculs et comprend donc les signes mathématiques, les pourcentages. Il peut aussi visualiser une fonction. Si vous souhaitez voir apparaître un coeur dans vos résultats de recherche, tapez dans Google cette fonction:
sqrt(cos( x))*cos(200 x)+sqrt(abs( x))-0.7)*(4-x*x)^0.01, sqrt(9-x^2), -sqrt(9-x^2) from -4.5 to 4.5

Il sait également retrouver les tendances sur les réseaux sociaux via l’utilisation d’un hashtag associé à un mot. Nous allons voir l’utilité des différents symboles afin d’avoir des résultats plus précis.

Des guillemets pour un mot ou une expression 
Lorsque vous écrivez une requête dans le moteur de recherche, Google s’attaque aussi bien à la version plurielle que singulière, féminine ou masculine. Lorsque vous saisissez deux ou plusieurs mots dans Google, celui-ci va en priorité chercher des pages qui contiennent ces mots, mais pas forcément dans le bon ordre et parfois en donnant plus de poids à un mot qu’à un autre.
C’est pourquoi vous devez mettre votre mot (ou groupe de mots) entre guillemets si vous souhaitez que vos résultats répondent à une requête exacte.

Inclure les synonymes
Si nous souhaitons englober tous les mots qui font références à une idée, il suffit de placer le terme entre crochet avec un tilde (~) devant le mot. Le moteur de recherche comprendra qu’il doit prendre en compte les termes sémantiques proches.

Exclure des termes
Certains résultats sont trop souvent associés à une idée. Il est possible de faire comprendre à Google qu’il ne doit pas lister les sites y faisant référence.
Vous devez  écrire la succession de mots et exclure ceux qui ne vous intéressent pas. Cela se fait simplement en ajouter un tiret avant les mots à supprimer.

anima

L’astérisque pour  remplacer un mot 
Cette “étoile” remplace n’importe quel mot d’une phrase afin de trouver une variante ou simplement le mot manquant via une recherche. Google remplacera l’astérisque par une solution logique.

Résultats entre deux nombres ou dates
Pour demander d’inclure des fourchettes de prix ou de dates, il vous suffit d’introduire deux points entre les deux nombres. Cela peut être relativement pratique pour rechercher un cadeau sans dépasser son budget ou lorsque l’on cherche les plus grands tubes des années 1999 à 2005, par exemple.

Utiliser des mots avant vos requêtes pour affiner vos résultats

Trouver une définition
Pour commencer dans les commandes, on peut déjà parler de celle de «Define: ». Elle  permet simplement de trouver la définition d’un mot. La réponse devrait apparaitre directement, en premier lieu, dans les résultats, sans même devoir cliquer sur un lien.

Un certain type de fichier
Google regorge de fichiers aux formats différents : que ce soit en version PDF, des images (PNG), etc… Pour cela, il faudra écrire un ou plusieurs termes et ajouter la commande « filetype: » ainsi que le format souhaité.

Un résultat sur un site particulier
Afin de rechercher des  termes précis sur un site particulier, vous devez seulement ajouter la commande « site: » puis l’adresse du site. Cela permet de répertorier toutes les pages du site où les mots se trouvent.
Par exemple, tous les articles parlant du “bounce rate” sur le blog de Moz, donnera:

Relations
Si vous souhaitez améliorer votre champ de recherche aux sites similaires à celui que vous venez  de consulter, il faudra écrire « related: », suivi de l’adresse de ce site.

Limiter la recherche aux titres ou aux URL
Des opérateurs permettent de limiter votre recherche :
inurl: pour rechercher les pages incluant ce mot clef dans leur adresse Internet.
intitle: pour limiter la recherche aux pages incluant ce mot clef dans leur titre.

Ces opérateurs peuvent être combinés et le préfixe all peut être ajouté pour rechercher uniquement les pages incluant un mot dans son URL ou dans son titre.

Rechercher les backlinks
Google permet de rechercher les liens qui pointent vers un site. Il suffit d’utiliser l’opérateur link: suivi du site de son choix. Un bon moyen de savoir quels sites web vous ont récemment cités !

Choisir entre deux options
Lors d’une recherche, il est possible de rassembler les pages qui parlent d’un même sujet mais pour deux points différents. En effet, au lieu de faire deux recherches distinctes, il suffit de rajouter l’attribut « OR » (en majuscule) qui signifie « ou » entre deux termes pour inclure les recherches pour l’un et pour l’autre.

Ainsi, on pourra rechercher les événements geek en France et en Belgique en une seule fois. A savoir que dans ce cas-ci, Google prend effectivement en compte la majuscule du “OR”.

Version cache
Google ne recherche pas dans les sites en temps réel. Avec un robot, il explore le web constamment et met en mémoire la plupart des pages qu’il trouve. Parfois, le résultat qui nous est proposé n’est pas ou plus accessible.

Vous avez déjà remarqué le lien accessible sous la petite flèche qui propose la version “en cache”, enregistrée par Google. Pour accéder à une url en particulier, vous pouvez également utiliser  la commande “info:exemple.org” (où exemple.org est l’adresse de la page). Elle vous fournira également d’autres informations en plus de la page gardée en cache par Google.
Attention ! La sauvegarde de Google est aléatoire et cela ne marche pas à tous les coups.

Elaborer une recherche encore plus spécifique

Personnaliser les paramètres de recherche

Google permet de modifier les paramètres de recherche :

– Ajuster les filtres SafeSearch : ils permettent de filtrer le contenu à caractère sexuel explicite.
-Activer la recherche instantanée : pour accélérer la recherche sur le moteur.
-Ajuster le nombre de résultats par page : par défaut, Google affiche (plus ou moins) 10 résultats par page. Il est possible d’afficher 20, 30, 40, 50 ou même 100 résultats par page.
-Ouvrir les résultats dans une nouvelle fenêtre : ou non, c’est vous qui voyez.
-Bloquer certains sites : la liste des sites indésirables est modifiable et limitée à 500 sites.
-Modifier la langue par défaut : vous pouvez également inclure plusieurs langues.
-Modifier la géolocalisation : vous pouvez choisir une adresse, un code postal, une ville ou pays pour spécifier votre position géographique. Cette donnée modifie les résultats.
-Activer ou non l’historique de recherche.

Recherche avancée
Enfin, Google intègre une page spéciale, pour les recherches très spécifiques, qui demande plusieurs renseignements. Il est possible de renseigner beaucoup de détails et contraintes de recherches dans un formulaire plus simple que l’utilisation et l’addition de plusieurs formules et commandes. Sur cette page, on peut renseigner les mots que les résultats doivent contenir, ceux qui doivent être exclus, l’un ou l’autre, suivant quelle région, la langue, le domaine ou encore la dernière mise à jour et le type de fichier.

Les autres moteurs de recherche Google

Obtenir des données publiques : chômage, PIB, mortalité…https://www.google.fr/publicdata/directory

De nombreuses données publiques sont accessibles par le moteur de recherche, et il suffit de taper directement la requête correspondante pour l’obtenir. Google public datas permet de connaître les différents termes à rechercher. Parmi ceux-ci, on citera le taux de chômage dans un pays donné, le PIB, l’espérance de vie, le taux de mortalité, les dépenses militaires…

Obtenir des données scientifiques fiables
https://scholar.google.fr/

Très peu de gens connaissent Google Scholar, le penchant académique de la recherche Google. Il s’agit d’une façon très efficace de trouver des sources scientifiques fiables, qui sont utiles tant aux étudiants universitaires qu’aux travailleurs en quête d’informations crédibles.

En plus de nous permettre de faire une recherche, Google Scholar nous propose d’ajouter des articles à notre “bibliothèque” personnelle pour pouvoir les lire ou y revenir plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *